Interview

Entretien avec Guillaume Blanchard, directeur de l’accueil au Puy du Fou.

Puy du Fou : proposer un accueil de qualité aux camping-cars, vans et fourgon

Chaque année, le Puy du Fou accueille un peu plus de 2,3 millions de visiteurs attirés par des spectacles grandioses et un véritable voyage dans le temps. Parmi eux, nombres d’usagers de camping-cars, vans et fourgons n’hésitent pas à passer une à deux nuits sur l’aire d’accueil du parc.

Quel est la part des véhicules aménagés dans votre clientèle ?

C’est difficilement quantifiable, mais les camping-cars, vas et fourgons représentent en moyenne 8 % des véhicules accueillis chaque année au Puy du Fou. Sur nos 170 jours d’ouverture dans l’année, nous en recevons un peu plus de 35 000. Cela fait une vingtaine d’années que nous avons aménagé des espaces pour les recevoir et nous sommes capables d’en accueillir 850 en simultané.

Quelles sont les caractéristiques de votre aire d’accueil ?

Cette aire, située à un peu moins de 500 m de l’entrée principale du parc, bénéficie d’un environnement arboré, clôturé, et sécurisé, notamment pour les enfants. Nous mettons à disposition de nos visiteurs de l’eau potable, des prises électriques à partager, la possibilité de vidanger les eaux noires et les eaux grises, un point d’accueil avec un membre de notre personnel présent de 8 h 30 à 16 h, voire 19 h et la possibilité de se connecter au Wi-Fi, des toilettes, un kiosque à pain et viennoiseries ou encore une navette matin et soir pour se rendre à l’entrée principale du parc. Nous pouvons accueillir des véhicules de toute taille, sachant que ceux de plus de 9,50 m doivent s’annoncer auprès de l’agent d’accueil afin qu’il leur permette d’accéder à l’aire par une entrée spécifique. Comme l’ensemble de nos parkings, cette aire est gratuite en journée. Seule la nuit, entre 1 heure et 7 heures du matin, est payante (13,5 euros).

Quelles sont les caractéristiques de votre aire d’accueil ?

Cette aire, située à un peu moins de 500 m de l’entrée principale du parc, bénéficie d’un environnement arboré, clôturé, et sécurisé, notamment pour les enfants. Nous mettons à disposition de nos visiteurs de l’eau potable, des prises électriques à partager, la possibilité de vidanger les eaux noires et les eaux grises, un point d’accueil avec un membre de notre personnel présent de 8 h 30 à 16 h, voire 19 h et la possibilité de se connecter au Wi-Fi, des toilettes, un kiosque à pain et viennoiseries ou encore une navette matin et soir pour se rendre à l’entrée principale du parc. Nous pouvons accueillir des véhicules de toute taille, sachant que ceux de plus de 9,50 m doivent s’annoncer auprès de l’agent d’accueil afin qu’il leur permette d’accéder à l’aire par une entrée spécifique. Comme l’ensemble de nos parkings, cette aire est gratuite en journée. Seule la nuit, entre 1 heure et 7 heures du matin, est payante (13,5 euros).

Quelles sont les caractéristiques des voyageurs en camping-cars, vans ou fourgons que vous accueillez ?

Cette population est représentative de celle qui fréquente le parc en général. Nous accueillons 10 à 15 % d’étrangers, en provenance notamment des Pays-Bas, du Royaume-Uni, de la Belgique ou encore d’Espagne. Nous sommes vraiment une destination familiale et offrons plus de deux jours de visite au travers de l’ensemble de nos activités. Les camping-caristes et vanlifers sont un peu plus de la moitié à passer deux jours sur le parc et donc séjournent une à deux nuits sur l’aire. Lors des vacances de Pâques ou de la Toussaint, mais aussi en juillet, il s’agit plutôt de jeunes retraités avec leurs petits-enfants. En juin, nous accueillons plutôt des retraités qui voyagent seuls ou en groupe tandis qu’en août les profils sont plus variés, avec beaucoup de jeunes couples ou de familles, notamment en raison de l’essor du marché des vans et des fourgons. « Au Puy du Fou, l’un des maître-mots est la qualité et il s’applique tout
naturellement à l’accueil des camping-cars, vans et fourgons. »

Cette population est-elle importante pour vous ?

Oui et notre objectif est de les accueillir et de les recevoir comme toutes les autres populations qui fréquentent nos sites. D’ailleurs, nous continuons à investir pour toujours mieux les accueillir et leur proposer davantage de services. Ainsi, en dépit de la crise sanitaire, nous avons investi dans une centaine de bornes électriques à partager qui ont été installées pour la saison 2022. À l’avenir, nous allons continuer à investir dans ce type de bornes. De plus, nous réfléchissons à mettre en place un service de laverie, des douches et une offre de restauration à emporter sur l’aire. Nous avons donc des projets pour apporter à nos visiteurs itinérants des solutions en toutes saisons. Au Puy du Fou,
l’un des maître-mots est la qualité et il s’applique tout naturellement à l’accueil des camping-cars, vans et fourgons.